Facebook
Twitter
Viadeo

Témoignages Témoignages
 

Un grand merci pour toute l'attention portée à Manon durant sa préparation aux concours.Vous lui avez donné confiance en elle et le goût de l'effort. Bravo pour votre enseignement et votre implication auprès de vos élèves !

Parent d'élève,

Retour sur la première année de préparation aux concours d’orthophonie sur Nantes. Cette année fut particulièrement studieuse pour les enseignants et pour les étudiantes. Le fonctionnement en réseau nous a permis de répondre au mieux au besoin des étudiantes. Je tiens à remercier l’ensemble de mes collègues, nantais mais aussi rennais et angevins, pour leur aide précieuse et pour leur gentillesse. Je tiens aussi à remercier nos étudiantes, qui ont travaillé sans relâche, ensemble, avec une énergie remarquable.

L’entraide est un facteur essentiel dans la préparation aux concours, elles l’ont compris et se sont soutenues les unes les autres jusqu’au bout. Merci pour cette belle démonstration de volonté et de respect !

Un professeur , pour les classes prépa orthophoniste

J'ai fait la préparation au concours de puériculture cette année. J'ai été reçue à Amiens et Tour avec 19,5/20 à l'oral. J'ai choisi le CPS car l'école était proche de mon domicile, que j'avais déjà fait deux formations courtes par le biais d'autres établissements qui ne me convenaient pas. De plus le CPS proposait un emploi du temps important avec possibilité de stages conventionnés et nous accompagnait jusqu'à l'obtention du concours. Le fait que nous étions une petite promotion a permis aux professeurs de bien nous connaitre, tant au niveau de notre projet professionnel que de notre stabilité personnelle.
Ils nous ont suivi et soutenu individuellement  tout au long de l'année grâce, entre autre, aux corrections personnalisées ou collectives de concours blancs que nous avions chaque semaine et à l'organisation de simulations d'oraux (4 dans l'année). Ces dernieres nous ont permis de progresser en nous mettant dansla situation d'un concours.
L'équipe pédagogique utilisait plusieurs outils (thèmes sanitaires et sociaux), intervention d'associations ou de professionnels, escapades au cinéma, cours magistraux ou interactifs, exposés faits par des étudiants, débats...
Cela nous a permis de nous investir de différentes façons. L'entraide entre les élèves a été primordiale afin de se transmettre les informations, d'échanger ou de se soutenir moralement. Mon objectif est désormais de valider mon inscription à Tours, m'investir et réussir au mieux ma formation d'auxiliaire pour obtenir mon D.E. Je ne sais pas encore dans quel type de structure je souhaite travailler. Il est possible que je passe un concours pour intégrer la fonction publique ou peut être reprendrai-je mes études après quelques années d'expérience pour évoluer dans mon poste...Le reste est encore loin...

Laure, Prépa auxiliaire puériculture

« Mon année de prépa. au CPES a été intense, mais c’est sans doute la même chose pour la plupart des étudiants en Orthophonie. Intense mentalement et psychiquement puisque les concours c’est de l’investissement financier et moral. J’ai été très contente en général de mes profs en prépa, ils nous soutenaient et étaient proches de nous. J’en suis d’ailleurs un peu nostalgique, car en fac de médecine, c’est la fac évidemment et les profs sont plus distants. Disons que ça motive moins pour travailler. Bref, sinon les cours sont intéressants, un peu rébarbatifs parfois quand il faut apprendre par cœur le vocabulaire et les règles de grammaire. L’emploi du temps ne laisse pas beaucoup de place au repos, eh oui, la prépa c’est aussi fatiguant ! Et il faut garder le moral tout au long de l’année, ça peut être difficile quand les résultats de concours ne sont pas au rendez-vous. Par ontre quand on reçoit ses premières admissibilités, c’est la récompense ! 
Le système de concours blanc et de devoirs hebdomadaires est bien car ça donne un cadre et ça force à travailler régulièrement. Personnellement je travaillais 60h par semaine, mais c’est peut être trop. Il faut faire face au doute, car on s’interroge en permanence sur la réussite aux concours. En bref, quand on fait une prépa, il faut réfléchir avant de se lancer et peser le pour et le contre, car c’est un grand investissement, mais c’est aussi un défi qu’on est très content de relever ! C’est une belle expérience de vie ! "

Clarisse, Orthophoniste

Je vous annonce ma réussite au concours de laval, je suis dans la liste principale qui est de 18 places, c'est incroyable!!
Merci beaucoup d'avoir supporté toutes mes questions et d'avoir été disponible même pendant vos vacances et week-end! C'est grâce à vous que j'ai compris qu'il fallait être moteur de sa formation!

Margaux, étudiante au CPS

Je suis étudiant en prépa kiné au CPS de Rennes
Si j'avais un conseil à donner, ce serait de travailler avec régularité et surtout en faire toujours un peu plus que ce qui est demandé..
Il est important de refaire systématiquement les DST et les concours blancs.
Les + du CPS :

- Les concours blancs tous les mercredi
- Une ambiance et un cadre chaleureux

Conclusion ? Je m'y sens bien, je bosse bien et j'ai confiance en moi. C'est une super prépa ! 

R.Emeric, prépa Kiné


 

Témoignages 25 à 30 sur 32    ·   · 1  2  3  4  5  6  ·  ·